Chronique Littéraire de Gérard Collard pour Etincelles et Angélique sur Radio Enghien, www.idfm98.fr

10 12 2012

Sélection de Livres pour les fêtes de fin d’année, le choix de Gérard Collard dans l’émission Etincelles animée par Angélique sur Radio Enghien, www.idfm98.fr

Vous pouvez aussi, écouter cette chronique en podcast sur mon site http://www.angelique.fr

"Fete Fatale" de Katz aux Presses de la Cité

« Fete Fatale » de Katz aux Presses de la Cité

« Fête Fatale » de Katz, aux Presses de la cité. Magnifique polar qui fait parti de l’histoire de la Griffe Noire, célèbre librairie où officie le talentueux et très médiatique Gérard Collard. Ouvrage réédité exprès pour lui. Le succès est immédiat pour cet ouvrage dont le suspens se dénoue sur les deux dernières lignes.

« La vérité sur l’affaire Harry Quebert » de Joël Dicker aux éditions de Fallois.

"la vérité sur l'affaire Harry Quebert" aux éditions de Fallois

« la vérité sur l’affaire Harry Quebert » aux éditions de Fallois

C’est l’histoire d’un jeune écrivain qui sèche sur l’écriture de son deuxième ouvrage. Afin de trouver l’inspiration, il a va voir son mentor, écrivain adulé, qui sera au cœur d’un scandale.

Les personnages sont bien campés. C’est très bien écrit. C’est une étude des Etats Unis, des médias, de notre société contemporaine et des coulisses du monde de l’édition. C’est le succès de l’année.

"L'ombre d'un homme" de Bénédicte Mazery chez Anne Carrière

« L’ombre d’un homme » de Bénédicte Mazery chez Anne Carrière

« L’ombre d’un homme » écrit par Bénédicte des Mazery, éditions Anne Carrière, paru en avril 2012.Cet ouvrage a été recommandé par Maud Tabachnik à Gérard Collard. Il en a tenu compte, car elle a très bon goût littéraire.  Ce livre est le chouchou de la Griffe Noire. C’est l’histoire des demi-juifs, que personne ne connaît, pendant la guerre. Il s’agit de ceux qui étaient chargés de trier les objets que l’on confisquait aux juifs. De honte, ils n’ont rien dit jusqu’à nos jours. Ils ont souffert de voir leurs proches aller dans les camps et ils ont souffert déjà toujours en vie.

Ce roman, c’est cette histoire. Tout tourne autour d’un vieux monsieur qui demande à une famille de venir dîner chez lui tous les soirs. C’est un livre merveilleusement bien écrit. C’est l’histoire d’une époque. C’est un incontournable. C’est un livre magnifique.

« Marie 1er » d’Antoine Michellard aux éditions perrin. Il s’agit du dernier roi

M"Marie 1er" d'Antoine Michelland aux éditions Perrin

M »Marie 1er » d’Antoine Michelland aux éditions Perrin

francais, dans les colonies indochinoises au XIXème siècle. C’est l’histoire de la République Française, de nos colonies. Cela se lit comme un polar. C’est un roman historique en même temps. C’est une découverte. Cela révèle une période.

"Le télex de Cuba" de Rachel Kusnner éditions du Charche midi

« Le télex de Cuba » de Rachel Kusnner éditions du Charche midi

« Le télex de Cuba » de Rachel Kusnner aux éditions du Cherche-Midi.

Ce livre se lit comme un film. C’est l’histoire d’une famille américaine huppée, haut de gamme, dont un des fils va aller du côté des révolutionnaires. Vous avez les derniers jours de l’occupation américaine et l’arrivée de Fidel Castro au pouvoir. Vous allez voir comment ces gens n’ont pas compris que tout allait basculer. On va voir que les germes de la dictature de Fidel Castro sont déjà là. C’est plein de suspens. Les personnages sont bien campés. Il y a la musique cubaine. C’est une leçon d’histoire. La couverture est magnifique.

« Dans le jardin de la bête » d’Erik Larson aux éditions du Cherche Midi.

"Dans le jardin de la bête" d'Erik Larson aux éditions du Cherche Midi

« Dans le jardin de la bête » d’Erik Larson aux éditions du Cherche Midi

L’histoire se passe en 1933. C’est la première année où Hitler est là. Roosvelt cherche un ambassadeur à mettre à Berlin. Il choisit un universitaire américain, très gentil et totalement à côté de la plaque. Il est là pour récupérer l’argent que les américains ont prêtés à l’Allemagne en 1929.

Cela fait exploser les images toutes faites.

Ce bouquin se lit comme un roman. C’est aussi une plongée dans le monde nazi. C’est une des merveilles de l’année. Polar, histoire, politique, tout y est.

« Cléôpatre » de Stacy Schiff chez Flammarion. Ne vous laissez pas décourager par la couverture qui ressemble aux feux de l’amour.

"Cléopâtre" de Stacy Schiff chez Flammarion

« Cléopâtre » de Stacy Schiff chez Flammarion

Ce livre révèle la vraie image de Cléôpatre. Elle était d’origine macédonienne. Elle est venue en Egypte à l’époque d’Alexandre le Grand. Tout ce qu’on sait d’elle provient d’historiens romains, puis d’autres historiens masculins. Ils en on

t donné une image de corruptrice et de prostituée.

Cléopâtre était une femme très cultivée. Elle parlait 9 langues. Elle a pris un empire déconfit et en a fait l’égal de l’empire romain. Elle a tenu tête à Jules César et à Marc Antoine, qui n’étaient pas des nuls. Elle a échoué, de part sa situation géopolitique. Elle n’est pas morte piquée par un serpent. C’est de la légende.

Cléopâtre était un stratège militaire. Elle a su utiliser son charme. C’est une des grandes biographies de l’année. Ce livre se lit comme un roman.

« Kennedy Nixon » de Georges Ayache chez Perrin.

"Kennedy Nixon" de Georges Ayache chez Perrin

« Kennedy Nixon » de Georges Ayache chez Perrin

Cet ouvrage fait voler en éclat les clichés et les légendes. L’élection entre les deux protagonistes était truquée. La mafia y a joué un rôle important. Kennedy était le gentil, l’homme à femmes, riche et adulé. Nixon était besogneux, carré et fidèle. Son origine était modeste. Il a été bluffé par Kennedy et sa famille, au point qu’il a développé une véritable paranoïa qui le mènera jusqu’au Watergate, les enregistrements illégaux.

On voit que la mixité sociale ne se fait pas puisque Nixon est victime socialement de Kennedy.

C’est un livre capital au niveau historique.

« La dame du manoir de Wildfell Hall » d’Anne Brönte (la sœur de Charlotte) aux éditions Archipel.

Ce roman a été au cœur d’un énorme scandale en Angleterre, lors de sa sortie.

"La dame du manoire de Wildfell Hall" d'Anne Brönte éditions Archipel

« La dame du manoire de Wildfell Hall » d’Anne Brönte éditions Archipel

Depuis, il est tombé dans les oubliettes, à cause de sa sœur et surtout à cause de son thème féministe : la révolte des femmes contre les hommes. Toute la société anglaise s’est révoltée contre cette femme. Sa sœur, Charlotte, a même interdit la parution de ce livre, à la mort d’Anne Brönte.

C’est super bien écrit.

Si vous aimez ce livre, il faudra aussi lire « Agnès Gray », l’histoire d’une jeune fille au pair dans une famille riche anglaise. C’est vraiment extraordinaire.

« Back up » de Paul Colize aux éditions la Manufacture du Livre. L’auteur est Belge et très connu là-bas. Il a écrit un polar.

"Back up" de Paul Colize ed La Maufacture du Livre

« Back up » de Paul Colize ed La Maufacture du Livre

L’histoire débute à Berlin avec un groupe de jeunes rockers qui commencent à avoir du succès. Pourtant, ils se suicident les uns après les autres. La famille commence à douter. Et puis il y a cet homme sur ce lit d’hôpital qui va raconter sa vie.

Toute la question tourne autour de est-ce lui ou non qui les a tué ?

Qui est cet homme ?

C’est cette histoire du Rock en Roll à travers ce polar des années 60 jusqu’à nos jours. Vous allez voyager. C’est une des plus belles réussites de l’année. Il va être édité chez Gallimard par Folio d’ici quelques temps.

« Le chant du diable » de Rapilly aux éditions Critique. L’auteur est un jeune journaliste à Télé 7 jours. C’est un polar exceptionnel dont le héro est un serial killer. C’est un techno killer. Il va chercher ses victimes dans la rave et les house party. C’est une histoire complexe. Quand vous êtes dedans, vous ne le lâchez plus.

Vous allez de la Bretagne à Bali, en Australie, dans les pays de l’Est. C’est une des grandes références de cette année.

Personnellement, à travers cette sélection, j’ai l’impression que tout ce qui était ou a été caché à une certaine époque, ne peut plus l’être. Tout est montré par le côté humain. Tous ces livres dévoilent comment ces histoires ont pu être vécues sur le plan humain. C’est la vérité qui ressort. C’est vraiment important à souligner, car l’énergie de 2012 dévoile et met en lumière un passé obscur, afin de permettre un assainissement et une meilleure compréhension générale. Je vous souhaite d’excellentes lectures et d’heureuses fêtes de fin d’année.

Angélique Médium

http://www.angelique.fr

Publicités







%d blogueurs aiment cette page :