Indignation au sujet du livre « Confessions d’une Voyante »

28 09 2013
confessions_d_une_voyante

Un bon coup de gueule vis à vis de L’auteure de « Confessions d’une Voyante ».  Elle dénonce les pratiques abusives des plates-formes de voyance, l’addiction à la voyance, la vulnérabilité des clientes.

Celle qui fut condamnée autrefois à 1 an de prison pour avoir braqué un bureau de tabac « par nécessité » (confère l’article du Figaro Madame), n’est pas plus voyante que les poules ont des dents.
Pourtant, elle écrit un livre dénigrant la profession, dont finalement elle ne fait pas partie. D’ailleurs, comme tous les gens qui n’en sont pas vraiment, elle a arrêté.

http://inad.info
http://inad.info

Monsieur Youcef Sissaoui , (que j’adore) a préfacé cet ouvrage, cautionnant la dénonciation des abus de la voyance. Monsieur Sissaoui est le fondateur de l’INAD, l’institut National des Arts Divinatoires. Il lutte contre les abus du monde de la voyance, ce qui est plutôt bien… il arrive même à protéger certains voyants mis dans des situations difficiles
(j’ai d’ailleurs signé la charte éthique de l’INAD, dès que je me suis installée).

Voilà un livre qui met un peut plus les gens dans le doute. Et si la voyance n’existait pas ? et si en consultant on allait automatiquement se faire arnaquer ? et si le voyant n’était qu’un psychologue exerçant sans diplôme ? et si, et si ?…

Je rassure ceux qui avaient des doutes, la voyance existe bel et bien, la médiumnité aussi. Souvent, c’est un don de naissance. C’est un cadeau avec lequel on est né. Quelquefois on s’en serait bien passé, mais nous l’avons et c’est ainsi.
La voyance peut aussi se déclencher après un gros choc, voire même après une expérience de mort retour (EMI).
De plus, en travaillant sur soi avec des techniques énergétiques, les ressentis peuvent s’amplifier et nous amener à la voyance.

Etre voyante, c’est avoir des « Flashs », des intuitions fulgurantes, des images, des bandes annonces comme au cinéma. Cela peut être aussi de la clairaudience.
Cela ne peut se voir dans les cartes. Lire dans les cartes, c’est de la Cartomancie. Cela s’apprend et s’interprète. C’est comme la musique. On apprend le solfège, ce n’est pas pour autant qu’on va écrire un opéra comme Mozart.

Pratiquer la Voyance c’est comme jouer d’un instrument, le nôtre. On développe sa capacité à « capter » l’invisible, à l’explorer, à aller au-delà du présent. On fait la cueillette des évènements futurs et on les amène à la connaissance de notre clientèle. Il faut un certain courage au voyant pour se laisser aller à cet exercice. Il ne faut pas avoir peur d’être fou. Il faut être équilibré et capable d’entendre des choses inconfortables. Il faut être capable de prendre du recul sur la souffrance que nous entendons.

Un bon voyant ne met pas en dépendance. Un bon voyant laisse aussi un temps de parole. On ne balance pas des informations sans aider la personne à les intégrer dans sa vie. Il est hors de question qu’elle reparte confuse et malheureuse.

Bien sur, vous n’aurez pas cela sur une plate-forme audiotel mais la clientèle qui la consulte s’en fiche totalement. Elle veut savoir si oui ou non, elle va revoir l’être aimé et dîner le lendemain soir avec lui pour enchaîner sur une séance de galipettes… c’est humain. Quelquefois, ce n’est que cela, de la consommation immédiate qui apaise un questionnement superficiel.

Le voyant va prendre le temps, sans compter à la minute. Il se met au service de la personne qui le consulte. Le voyant va vibrer, rire, pleurer en empathie, parce qu’il est aussi un être humain. Il arrive que parfois il se trompe, parce qu’il est humain. Et en général, il donne les réponses justes, d’un air détaché. Le vrai voyant n’a pas besoin de frimer ou de reconnaissance. Il est « heureux » d’avoir pu se rendre utile et, délice suprême, de vivre de sa passion.

Ce type d’ouvrage est du pain béni pour les médias, qui s’en font le relais. Quelle hypocrisie. Ce sont ces mêmes médias qui « vendent » des Horoscopes à leurs lecteurs, sinon leur audience serait moindre.

Ce sont ces mêmes médias dont les journalistes ont leur voyant attitré depuis des années. Alors stop à ce jeu de dupes. Il ne fait qu’inciter les gens sans scrupule à « arnaquer » les voyants, les vrais, ceux qui sont clairs, identifiés, sympas et généreux.

Cette auteure aurait du intituler son livre « confessions d’une usurpatrice », puisqu’elle n’est pas voyante. Elle a trouvé un filon pour se faire mousser au détriment des vrais voyants.

Elle fait l’objet d’articles dans la presse et même au JT de 20 heure ce jour, 28 septembre 2013.

Hélas pour cet auteure, nos client(e)s nous connaissent et ont appréciés nos prédictions car elles les ont « aidées ». Oui, nous aidons les gens. Nous les aimons, nous avons envie qu’ils s’en sortent et qu’il réussissent dans leurs choix de vie. Parce qu’une personne heureuse en rend d’autres heureuses aussi. C’est comme cela que nous avançons tous, de manière positive.

On ne devient pas voyant pour sortir de ses dettes, on le fait parce que la voyance fait partie de nous. On ne dit pas aux gens ce qu’ils veulent entendre. On leur dit ce que l’on voit pour eux. Il faut du courage pour venir consulter car cela implique que vous allez entendre des choses qui peuvent être inconfortables.
Les voyants ne sont pas des illuminés qui ne savent pas se remettre en question. Ce sont des personnes qui ont souvent été « appelées » par ce métier. D’ailleurs est-ce un métier ? c’est plutôt un état d’être.

Quand à l’Horoscope qu’elle n’a même plus envie de lire, sachez qu’il faut un travail très méticuleux pour arriver à en faire un sérieusement… et je sais de quoi je parle.

IL faut regarder les positions planétaires du jour, celles qui sont calculées par la NASA. Il faut interpréter les signes dans lesquelles sont les planètes, les correspondances entre elles ainsi que les domaines de vie correspondant aux 12 maisons Astrologiques.

Pour info, la 1ère maison correspond à l’Ascendant. Donc il vaut mieux regarder votre Horoscope selon votre Ascendant d’abord. Ensuite, vous regarderez les tendances de votre signe. Vous verrez que cela est beaucoup plus proche de la vérité. Très peu de personnes ont leur soleil en maison I (celle de l’Ascendant). Voilà, c’est une question de technique et « d’apprendre » une « science ».

L’Astrologie s’apprend. La Cartomancie s’apprend. Comme toute pratique, elle comporte des interprètes doués et d’autres qui devraient mieux travailler avant de se lancer.

La Voyance est un état d’être, la Médiumnité aussi. C’est par la médiumnité que l’on fait canal avec les défunts et les êtres plus spirituels.
Et oui, le monde de la Voyance et de la Médiumnité est un monde plein de poésie, de spiritualité, de compassion, d’empathie, de tendresse et de générosité. On ne peut « donner » une consultation que si on est serein, tranquille, ouvert et disponible.

C’est aussi pour cela que la consultation a un coût. On ne peut pas en faire beaucoup, car on puise dans sa matière nerveuse. On peut se retrouver en état d’hypoglycémie. On met un espace de temps, dans un endroit confortable et tranquille à la disposition de la personne qui vient nous consulter. On paye des impôts, le RSI, le loyer, l’électricité et le chauffage. Il est juste que tout ceci soit pris en compte.

Enfin, pour finir, les vrais voyants et Médiums, restent longtemps dans leur profession. Ils aident énormément de personnes et donnent de la force aux gens, sans les mettre en dépendance…. parce que sinon, ce serait inintéressant.
Les vrais voyants moralisent la profession. Ils ont une éthique professionnelle et personnelle. Et au final, c’es un « cadeau » du ciel. Un jour il est donné, un jour il peut être retiré. C’est un don à traiter avec un infini respect. Les clients qui consultent l’ont déjà compris depuis longtemps.

http://madame.lefigaro.fr/societe/denoncer-cet-abus-de-confiance-260913-559180

http://www.angelique.fr/v3/

Je vous invite à lire le droit de réponse de L’auteure en question, ainsi que les réponses de mes consoeurs et confrères.

Publicités

Actions

Information

26 responses

2 10 2013
nathalie

Chère Angélique, j’aime votre interprétation sur votre don et je vous soutien…je suis moi même une âme dite éveillée, mes intuitions, mes sensations sont là depuis toujours… Je sais que j’ai un don mais je l’ai longtemps caché… Après une méditations d’une année je souhaite m’y adapter et je me demandais si vous aviez une idée du chemin que je dois emprunter…
Ne changez pas continuez de rendre les gens heureux…l’air du verseau annonce que des belles choses et nous sommes des bulles d’oxygène …
Amicalement
Nathalie

J'aime

4 10 2013
Rose-Anne VICARI

Ma chère angélique. Je comprends que vous soyez en colère contre mon livre. Vous le critiquez alors que vous ne l’avez certainement pas lu… Mais c’est vrai, j’oubliai, vous êtes une « vraie » voyante ! Si vous l’aviez lu, vous comprendriez comment et pourquoi j’en suis arrivée à affirmer que la voyance n’existe pas, alors que depuis mon adolescence et jusqu’à maintenant, j’avais l’assurance de posséder des dons innés confirmés par des prédictions qui s’avéraient exactes. Cependant, en les pratiquants de manière professionnelle, j’ai pu analyser le processus que tous les praticiens sans exception, utilisent, consciemment ou pas ! Vous parlez de courage pour consulter… Belle manière de caresser les gens dans le sens du poil ! Auriez-vous peur de la vérité, de perdre la clientèle qui lirait mon livre et qui serait tout à coup éveiller à la supercherie ? Quand à votre adhésion à l’INAD, elle fait la belle affaire de son président, Médium également ….?! sans oublier celle de tous les signataires d’une charte absolument pas reconnue des pouvoirs publics ! Remarquez, dans cette « association », chacun fait son beurre. Tandis que moi, au contraire de ce qu’affirme ce monsieur qui ne connait absolument pas ma vie, je ne me suis pas enrichie sur le dos de la misère des gens parce que je ne l’ai pas souhaité, parce que je sais ce qu’est justement cette misère ! Je n’ai pas cherché non plus à payer mes dettes avec les Arts Divinatoires…., elles sont toujours à mon débit. J’aurai pu…., mais j’ai une conscience, moi !
Vous parlez de différence de méthodes : voyance, cartomancie, médiumnité etc. Pour ce qui me concerne, je n’ai pas appris la cartomancie. J’ai lu dans les cartes de manière innée… et ne vous en déplaise, mes prédictions s’avéraient justes, encore une fois. Cependant, je ne me suis pas arrêtée à croire en toute naïveté, j’ai analysé, réfléchi à pourquoi, comment, ces dons m’avaient été offerts…. Il m’a fallu des années pour comprendre, pour trouver les réponses à des supposés connexions avec l’au-delà…. : la manipulation mentale. Que vous soyez d’accord ou pas ne changera pas le résultat… la voyance et les Arts Divinatoires en général, sont une escroquerie !!!

J'aime

4 10 2013
angeliquevoyance

Merci d’avoir réagit sur ce blog. Il me semble correct de vous donner un droit de réponse. Il n’engage que vous. Il me semble que vous vous dirigez, sans le savoir, vers une démarche spirituelle, ce que j’honore. En revanche, si elle vous correspond, je désapprouve le fait d’empêcher d’autres vrais voyants de vivre de leurs dons. Ils contribuent à éclairer leur prochain et facilitent leur vie en les rendant plus fort. Je ne suis pas en colère. Je suis observatrice des dérives actuelles. Je me prends en charge et j’incite les autres à faire de même. L’équilibre, l’harmonie et l’ouverture de coeur sont mes valeurs phares, ainsi que le respect des autres…. le respect de ne pas les salirs, sous prétexte de soulager « sa conscience ».

J'aime

9 11 2013
Rose-Anne VICARI

Bonjour Angélique. Merci d’avoir accédé à mon désir de droit de réponse. Je voudrais rebondir sur ce que vous y répondez. Je ne vois pas comment à mon niveau, même en ayant écrit un livre sur le sujet, je peux empêcher mes anciens confrères et consoeurs à vivre de leurs « dons ». Chacun est libre de ses choix !
A partir du moment où j’ai pris conscience – et cela n’engage que moi, comme vous le soulignez, même si je persiste et je signe ce que j’affirme dans mon livre – donc lorsque j’ai pris conscience que tout ceci n’était qu’une mascarade, il m’a semblé juste et honnête d’arrêter de pratiquer, par respect pour mon prochain. L’écrire ensuite, s’inscrivait dans la continuité de ma démarche de prise de conscience…..
Encore une fois, rassurez-vous, la divination a encore de beaux jours devant elle. Mon livre ne changera rien à des croyances ancrées depuis des siècles dans les esprits ! Et votre réaction à chaud – plutôt que votre colère – a été démesurée, disproportionnée….

Pour ce qui est de mon malheureux acte dont vous parlez dans votre article et pour lequel j’ai été jugée, il a été conduit par un état de désespoir, non par un esprit de délinquance comme vous le présentez – les médias l’ont d’ailleurs bien mis en avant – Dans mon précédent livre, je m’en explique d’ailleurs, précisant qu’à aucun moment je n’ai sorti l’arme d’alarme enfoncée dans mon sac. Je n’ai jamais eu l’intention de la « braquer » sur qui que ce soit. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai été prise ! J’aurai pu m’enfuir.., mais je ne l’ai pas fait et me suis laissé emporter. Tout cela parce qu’il s’agissait d’un geste pouvant être assimilé à un suicide social. Voilà ma chère Angélique, les précisions que je voulais apporter. Il me semble que les gens jugent un peu trop rapidement et avec une grande facilité leurs semblables. Je n’aurai jamais cru un jour en arriver à ce point. C’est pourquoi à mes yeux l’expression « Ne jamais dire : Fontaine je ne boirai pas de ton eau » ne m’a paru aussi vraie ! Nul ne sait de quoi demain sera fait, les actes que l’on peut être amené à commettre. Tout dépend de ce que vous réserve la vie, en bien ou en mal….
Excellent week-end.

J'aime

4 10 2013
TERRET

Merci Angélique , je reste d’accord avec vous , et chacun est libre de choisir de dire ou écrire ce qu’il veut , en revanche nous ne détenons pas la vérité , mais faisons notre travail du mieux que nous pouvons dans le respect de nos consultants , je pense qu’il y a des escrocs dans tous les métiers et des gens honnêtes dans tous les métiers aussi et j’ ai beaucoup voyagé je rajoute dans tous les pays d ‘où l ‘intérêt pour les consultants de se renseigner par le bouche à oreille avant d’aller voir un voyant , de ne pas agir sur un coup de tête ou de déprime , de laisser un peu de temps entre le désir de savoir et la prise de RV, des petites choses simples qui évitent de se tromper. J ‘aime ce que vous faites, et comme vous je trouve un peu réducteur de mettre tous le monde dans le même panier .Cordialement chrisvoyanceconseils

J'aime

5 10 2013
Sébastien DUFOURCQ

Chère Rose-Anne VICARI,
Tout d’abord, félicitation pour votre prise de conscience et le courage qu’il vous a fallu pour vous confesser à travers ce livre.
Cependant si une personne meurt d’un arrêt cardiaque dans un ascenseur, en concluez-vous forcément que les ascenseurs sont dangereux et qu’ils provoquent des arrêts cardiaques ?
Vous faisiez de la lecture à froid et abusiez de l’effet Barnum, soit…vous faisiez du mentalisme à l’insu de votre plein gré; mais votre cas n’est pas une généralité et ne saurait expliquer un milliers d’autres cas que vous ignorez délibérément. Le visionnage de votre intervention sur Figaro TV confirme bien que votre « voyance » n’en est pas: elle est généraliste et n’apporte aucun détail vérifiable.
Je vous invite à visionner les enquêtes extraordinaires de Stéphane Allix et les différents travaux/publications de l’INREES,
De réels protocoles scientifiques vont à l’encontre de vos affirmations qui elles n’ont rien de scientifiques.
Il est important de dénoncer les abus et les profiteurs de la profession mais il est bien dommage de rajouter de la confusion auprès des médias et du grand public.
Cordialement

J'aime

9 11 2013
Rose-Anne VICARI

Bonjour Sébastien. Je ne pense pas avoir fait preuve de courage. Il me semblait normal de dénoncer ce qui m’avait éclaté en pleine figure, une évidence. Je trouve votre exemple d’ascenseur et d’arrêt cardiaque bien limite et mal à propos. Mais bon, c’est votre façon d’essayer de me contrer. Avouez que c’est tout de même incomparable.
Mais en y regardant de près, vous n’avez pas si tort que ça. Car comme je l’ai écrit dans mon livre que vous n’avez à coup sur pas lu, ce qui ne vous empêche pas de le critiquer, une amie voyante a été confrontée à une situation similaire.
Une de ses clientes – malaise cardiaque – s’est suicidée, à force d’attendre les prédictions annoncées ! Et oui mon cher, ces choses là arrivent. Et cette amie – l’ascenseur – a eu beaucoup de mal à s’en remettre. Je ne suis pas certaine qu’elle s’en soit remis vraiment.
Ne vous en déplaise, j’ai fait énormément de prédictions avérées justes et depuis mon adolescence, jusqu’à ce jour, mes 54 ans, j’ai cru en mes dons. Mais voilà, il arrive que l’esprit s’éclaire, qu’il vous éclaire sur ce qui est vraiment et ce qui n’est pas !! Ce fût mon cas. Mais vous ne pouvez pas comprendre.
Quand aux expériences pseudo scientifiques, elles débouchent sur un fait auquel je crois : une sorte de transmission de pensée. C’est ce que l’on appelle l’empathie, cette même empathie utilisée en divination, qui permet de percevoir l’autre, son état d’esprit etc…
Vous parlez de confusion semée auprès des médias et du public… Avez-vous si peur de mon livre pour penser qu’il puisse détruire les croyances millénaires en la divination ? Avez-vous si peu confiance en vous prédictions ? Je vous laisse méditer sur cela. Cordialement. Rose-Anne VICARI.

J'aime

9 11 2013
Sébastien DUFOURCQ

Bonsoir Rose-Anne,

En effet, je n’ai pas lu votre livre (que je n’attaque pas), je souhaitez simplement modérer vos propos (apparitions TV + presse) qui semble condamner d’office un domaine qui reste encore à explorer.
.Les dérives qui en découlent sont injustifiables et cela peut conduire, comme vous le dites, à des situations dramatiques.

Je vous rejoins sur la « sorte de transmission de pensée »; l’information est là, disponible, quelque-part (passé/présent/futur?) et il nous ai permis d’en capter des bribes que nous tentons de déchiffrer plus ou moins adroitement. Ce n’est alors pas la « voyance » qui est à remettre en cause mais la définition que nous lui donnons et l’utilisation qui en est faite.

Je ne travaille pas dans le milieu de la voyance et je ne pratique pas.
Je prends simplement plaisir à explorer ce monde subtil sans tirer de conclusions hâtives. Mes intentions, tout comme votre message n’ont peut-être pas été bien compris.

Je lirai votre livre avec grand plaisir pour comprendre le cheminement qui vous à amené à cette conclusion.

Au plaisir d’en rediscuter.

J'aime

9 10 2013
Valentin

Bonjour

j’en profite pour passer mon coup de gueule aussi puisque madame Rose Anne Viscari vise tous les voyants et voyantes , sachez que il existe dans ce domaine des gens qui ont des vrais dons et oui !! cela existe ! je ne dis pas qu il n y a pas d’escroc mais il faut arrêter de mettre tout le monde dans le même panier ! Sachez que en ce qui me concerne, je fais mon métier avec amour et dans le but d aider les gens en détresse et de pas leur dire ce qu ils veulent entendre contrairement a ce que vous avez pu leur dire dans le passer pour les arnaquer . Les gens appellent pour qu’on leur fasse de la voyance sans complaisance . Et sachez madame que quand ces gens la écoutent ce qu ils ne veulent pas entendre il y a très souvent du positif derrière . Il est rare que la vie ne soit faite que de négatif . Je pense que lorsque l’on a effectué un braquage et lorsque on a arnaqué les gens pendant 2 ans même dans la haine la plus totale niveau financier, je me permettrait nullement de faire cela . Pourquoi garder deux ans ce silence? Je pense que vous vouliez faire du buzz pourvoir vendre votre livre !!!! c est d ailleurs pour cela que vous passez devant les médias sans cesse encore un moyen de se faire de l’argent sur le dos des gens. Si vous êtes heureuse ainsi continuez, mais quel honte !!!

J'aime

9 11 2013
Rose-Anne VICARI

Bonjour Valentin. Tout d’abord, merci de ne pas écorcher mon nom : VICARI et non « VISCARI ». Deuxio, avez-vous lu mon livre ?! Non, bien entendu. Cela ne semble pas vous déranger pour apporter des critiques sur des écrits que vous n’avez pas lu. Mais bon, passons. Vous, comme tous vos collègues, hommes et femmes, vous pratiquez votre métier avec amour, passion, pour aider, guider les gens en détresse – je vous cite – Pour autant, mon livre vous dérange à tel point que vous vous sentez visé. Etrange non ?! Un doute serait-il né dans votre esprit ? votre conscience se réveillerait-elle ?! A vous de répondre à ces questions.
De même, vous qui êtes dans la tolérance, l’écoute, la compréhension, le non jugement, vous osez porter un jugement supplémentaire sur une affaire dont vous avez la même connaissance que le contenu de mon livre ! J’oubliais, vous êtes voyant et vous savez tout, vous guident vous ont dit ce qui s’est passé dans ma vie etc… Ils vous disent même que j’ai voulu faire du buzz pour vendre mon livre ! Elle est pas belle la vie ! Mais que faites-vous donc ici mon cher Valentin ? Que n’êtes-vous pas appelé par des gens de pouvoirs pour leur révéler l’avenir du monde ?!
Quand à mes passages dans les médias, sachez que ce sont eux qui m’ont sollicitée.. Dommage pour vous ! Si quelqu’un doit avoir honte entre nous deux, ce n’est certainement pas moi ! Mais bon, histoire de conscience…..

J'aime

10 11 2013
Valentin

Ma chere Anne Vicari une faute de frappe cela arrive , je ne me sens aucunement viser par votre livre et je ne doute aucunement de mon don qui est depuis plusieurs generation dans ma famille. Je trouve cela juste inadmissible de mettre tout le monde dans le même panier alors qu’il y’a des voyants qui ont un vrai don et non qui croit avoir un don comme vous alors que ce n’etait qu’un don en carton il y’en a aussi beaucoup comme vous je vous rassure c’est bien ca le soucis et ce qui detruit notre metier ! votre livre ? j’ai lu le résumer et je vous ai regarder sur france 2 etc .. ou vous raconter le detail de votre livre . Je ne veux pas acheter votre livre sachant que l’argent est verser a vous ensuite . Je pense que vous en rapportez deja sufisament sur le dos des gens !!! Vous cherchez la notoriété a tout prix nous avons tous bien compris votre manège . avez vous deja consulter des voyants pour juger de la sorte ? peut être n’avez vous pas consulter les bons ? cordialement valentin

J'aime

13 11 2013
Rose-Anne VICARI

Valentin. Comme voyant vous vous posez là ! En effet, vous présagez de choses que vous ne connaissez pas et qui plus est, sont fausses !! Si j’avais souhaité escroquer des gens, je n’aurais pas arrêté la voyance ! Elle me rapportait largement plus que d’écrire un livre. Mais, ne connaissant pas ce milieu et malgré vos pseudos dons, je préfère vous en excuser ! Sachez également, qu’une 4ème de couverture ne révèle pas tout d’un contenu de livre et heureusement…. Quant au fait que selon vous je chercherais le Buzz ! Franchement, croyez-vous que j’ai l’âge pour cela ?! Je vous le redis, je ne suis pas allée chercher les médias, ce sont eux qui m’ont sollicitée !!! Mais vous ne voulez rien entendre et n’acceptez surtout pas que l’on puisse penser différemment de vous, comme beaucoup de voyants d’ailleurs… Cela est d’autant plus étrange, que ces personnes là se disent très ouvertes d’esprit, aimantes, zen etc…, tout ce que vous n’êtes pas, en tout cas avec moi. Je qualifie ce genre d’attitude d’extrémisme ardent dangeureux, puisque’il ne laisse aucune place au libre-arbre que le monde des arts divinatoires se targue de laisser aux clients. Comment ne pas accepter que des points de vue peuvent diverger pour des raisons diverses et variées ? Pour ce qui est d’avoir consulté, cela m’est arrivé une fois, un médium, juste par curiosité. Je n’ai jamais eu recours à ces gens là, parce que je possédais – pensais-je, des dons. Et oui, j’ai prédit beaucoup de choses et gratuitement, qui sont arrrivées. Mais en pratiquant professionnellement, j’ai pu analyser ce qu’on aime à « diviniser » et qui n’appartient à rien d’autres que de l’empathie, de la logique, de la déduction etc.. Et si vous étiez honnête, vous admettriez qu’il vous aie arrivé bien souvent de ne pas savoir quoi dire à vos clients et de « broder »… Mais bon, il faudrait un miracle pour cela !!!

J'aime

13 11 2013
angeliquevoyance

Rose-Anne, ce blog n’est pas un règlement de compte. Je vous ai laissé tous vos droits de réponse. Merci de modérer vos écrits sinon ils ne seront plus publiés.

J'aime

9 10 2013
Dorothée-Médium

J’approuve le fait qu’elle dénonce un buisness mais pas celui ou elle dit qu’on rend les gens addict à la voyance.
Je n’ai nul honte de dire que j’ai débuté en étant sur audiotel, il y a de ça quelques années quand même.Oui on te pousse à faire du chiffre, oui tu es une voyante en « self-service » mais si comme moi tu ne t’y trouve pas, ce n’est pas toi, tu stoppes et tu te lances à ton compte, à ton rythme avec ton éthique.
Elle lance une pierre oui mais qu’elle l’a lance aux bonnes personnes et non sur la profession.
Je ne sollicite personne à revenir me voir.
Quand on me dit je prend RDV quand la prochaine fois? Je répond : Attendez de voir ce que je viens de vous dire et voyez ensuite.
Le but ce n’est pas de voir souvent la même personne c’est de l’aiguiller, guider, c’est tout.
Donc le fait qu’elle soit ravi et que je ne la revois plus me rend tout aussi heureuse.
Ensuite, sachez et la je ne parle que pour moi, je ne suis pas dans l’argent pour me faire de l’argent mais oui j’ai un tarif comme tout travail mérite salaire.
Ma profession avant tout c’est d’aimer sans juger.
D’aider, d’apporter la lumière à des personnes dont certains sont abîmés par les ténèbres, d’autre tombé dans les abysses.
Mon métier contribue à vous aimer, à vous pardonner car dans le fond je vous comprend ( et pense que vous n’êtes certainement une » mauvaise personne »), je vous pardonne de dire autant de mauvaise chose à l’encontre d’une profession qui vit depuis la nuit des temps.

J'aime

9 11 2013
Rose-Anne VICARI

Bonjour Dorothée. Enfin une personne sensée ! Vous n’êtes pas d’accord avec moi et vous le dites, sans colère, sans jugement – malgré quelques sous-entendus bien habiles 🙂 dont je vous remercie de les avoir exprimés ainsi – Vous savez de quoi je parle et vous savez faire la part des choses. Vous êtes aussi très adroite, diplomate… Vous arrivez à me pardonner. Sympa 🙂 Heureusement, vous pensez – et vous avez raison – que je ne suis pas une mauvaise personne. En effet, si je l’été, j’aurai continué à pratiquer et finalement j’aurai basculé vers la véritable escroquerie. Je peux vous assurer que je m’en serais mis plein les poches ! Mais ça n’est pas dans mon caractère. J’exècre cela au plus haut point. « Ne fait pas aux autres ce que tu ne veux pas qu’on te fasse ».
Là où vous et tant d’autres se refusent à ouvrir les yeux – et cela n’engage que moi – ce sont des ces croyances ancestrales ancrées depuis trop longtemps pour les percevoir avec lucidité, telles qu’elles sont vraiment, ce qu’elles représentent au sein de la société. En tout cas, je vous remercie pour votre « non agression ». La tolérance, c’est ce qui permet d’échanger des idées opposées, sans haine ni colère ! Cordialement.

J'aime

10 10 2013
regine demoulins

En effet la connexion avec l au dela existe. J ai une amie medium qui il y a quelques annees, alors que je ne la connaissais pas , a pu me faire des predictions avec des descriptions incroyables et tout cela sans aucun support. Tout est arrive a ce jour et quand je la vois , depuis maintenant plusieurs annees, elle continue de me faire des revelations sur mon avenir. Alors oui la voyance existe et tout ce qui va avec. C est a dire notre dossier personnel quelque part dans l univers et certains ont la cle du placard ou il est range.

J'aime

9 11 2013
Rose-Anne VICARI

Bonjour Régine. Je veux bien croire que votre amie vous aie prédit des choses qui sont arrivées. Mais j’ai à cela une explication qui se trouve dans mon livre et qu’il serait trop long à développer ici. Juste un conseil : ayez un peu plus confiance en vous, prenez vos décisions non pas en fonction de « ces certains qui ont la clé du placard » ! Cordialement.

J'aime

10 10 2013
angeliquevoyance

Le Guide de la Voyance vient du publier mon billet d’humeur au sujet du livre « Confessions d’une voyante ». C’est une agréable surprise.
Il est vrai que certaines consoeurs m’ont reprochées de faire ma publicité sur ce sujet. En fait, j’ai suivi mon coeur.

La moutarde m’est montée au nez lorsque j’ai vu qu’on donnait la parole à cette auteure qui n’était pas de la profession et qui se permettait de parler en notre nom. Je ne vois pas pourquoi je n’aurais rien dit.

Pourquoi laisser traîner ma profession dans la boue, alors que je l’exerce avec passion, tout comme mes autres confrères. Souvent, nous avons tout sacrifié pour faire ce métier. Nous avons lâché des boulots bien plus lucratifs et mieux considérés pour vivre de notre passion et de notre art.

Cela méritait bien de le dire haut et fort. Je n’ai rien contre l’auteure qui a profité de la situation. Mais il est bon de remettre les choses au point.

Et je dis au Voyants, Médiums, Magnétiseurs et Energéticiens :
« Je nous aime et nous faisons du bon boulot. Continuons. »

http://www.guidedelavoyance.com/coup-de-gueule-d-une-voyante,3.html

J'aime

9 11 2013
Rose-Anne VICARI

Bonjour Angélique. Quelle surprise ! C’est fou, la première fois vous avez nié être en colère. Pourtant il s’agit bien de colère ici « La moutarde m’est montée au nez… » « … cette auteure qui n’était pas de la profession et qui se permet de parler en mon nom. Je ne vois pas pourquoi je n’aurai rien dit « . Je ne peux pas avoir parlé en votre nom, je ne vous connait pas et encore moins avant de découvrir votre blog ! Pourquoi vous sentir visée par un si petit livre ?! Comment vous, par contre, vous autorisez-vous à parler en mon nom : « … l’auteure a profité de la situation. » Ah bon, première nouvelle. Vous m’apprenez beaucoup de choses sur moi ! 🙂
Je ne connais personne qui se soit sacrifié pour ce « métier » sans qu’elle y trouve son compte d’une manière ou d’une autre. Pas obligatoirement financièrement, mais sur les avantages à gérer son temps par exemple.
Il semble aussi que votre égaux soit assez fort ! Vous êtes toute en joie d’avoir pratiqué une voyance pour quelqu’un de Doubaï il me semble ?!! C’est vous même qui le dites sur votre FB…. Où est passé l’humilité indispensable à la divination ?!! Mais qui suis-je pour vous dire tout cela ? Mince, j’ai fait comme vous : je vous juge sans vous connaitre….

J'aime

10 11 2013
angeliquevoyance

Rose-Anne, il n’y a vraiment aucune colère de ma part. « La moutarde m’est montée au nez » était une phrase qui ne vous était pas destinée à vous personnellement mais une réponse à une discussion Facebook.

Je ne considère pas votre livre comme « un si petit livre ».
Il n’y a que des points de vue différents. Si c’était le cas, je n’en aurais pas fait un article.

Vous écrivez « Je ne connais personne qui se soit sacrifié pour ce « métier » sans qu’elle y trouve son compte d’une manière ou d’une autre. Pas obligatoirement financièrement, mais sur les avantages à gérer son temps par exemple. »
Votre réponse correspond à votre manière d’envisager ce métier. Je réécris qu’il s’agit d’un appel personnel et que les avantages que vous citez pour vous ne sont pas forcément les bons pour moi.

« … l’auteure a profité de la situation. »
Votre livre sort bien opportunément avant la fin de l’année, en pleine crise sociale.

« Il semble aussi que votre égaux soit assez fort ! »
égaux s’écrit EGO.

« Vous êtes toute en joie d’avoir pratiqué une voyance pour quelqu’un de Doubaï  »
Je partage mon émerveillement des nouvelles technologies. C’est assez fabuleux de voir la possibilité de communication dans des endroits éloignés de mon cabinet. La joie n’est pas une preuve de vantardise. C’est de la joie, tout simplement.

« C’est vous même qui le dites sur votre FB »
Si j comprend cette phrase, vous suivez mon Facebook, sans être sous votre nom. Comment appelez-vous cette façon de faire ?
de la curiosité ? de l’espionnage ? je laisse les lecteurs se faire leur propre opinion sur le sujet.

 » Où est passé l’humilité indispensable à la divination ?!! »
Lorsqu’on fait des prédictions, on souhaite être le plus juste possible. C’est toujours un vrai bonheur d’avoir été juste. Encore une fois, c’est de la joie et de l’émerveillement, tout simplement. J’aime garder le regard de l’enfance sur la vie.

« Mais qui suis-je pour vous dire tout cela ? Mince, j’ai fait comme vous : je vous juge sans vous connaitre…. »
Vous êtes fâchée. Je le comprends. Relisez l’article que j’ai consacré à votre livre. Il défend le don de la voyance et l’investissement de vie que cela représente pour certaines personnes de la profession. J’ai du mal à comprendre qu’on descende toute une profession dans les médias. A mes yeux, cela pénalise des gens qui sont honorables et qui vivent de leur don.
Je n’ai rien contre vous. Ainsi que je l’ai écris auparavant vous êtes en démarche spirituelle et j’honore cela.

Vous avez pratiqué la voyance pendant 2 ans. Vous écrivez que vous ne croyez pas à la voyance. Pourquoi ne remboursez-vous pas tous les clients qui vous ont consulté durant cette période ? Ce serait plus juste pour eux.

Autre point, vous me suivez, à couvert, sur mon Facebook. Je vous demande de choisir entre vous retirer de ma liste « d’amis » ou me faire une demande sous votre vrai nom, ce que je trouverai plus élégant et surtout plus honnête.
https://www.facebook.com/angelique.medium

J'aime

31 10 2013
voyant

Cela rouvre encore le débat sur la voyance. Oui elle existe mais peu de personnes sont capable de l’utiliser. Il faut juste chercher assez longtemps et ne pas s’arrêter sur ceux qui n’ont pas de dons.

J'aime

9 11 2013
Rose-Anne VICARI

Voilà quelqu’un qui n’a rien à craindre, qui a sa conscience pour lui. Une personne intelligente qui suit son chemin sans rien demander à personne, sans se répandre en colère inutile !!!

J'aime

14 11 2013
Rose-Anne VICARI

Bonjour Angélique. Détrompez-vous, je n’utilise pas ce lieu pour un « règlement de comptes », mais peut-être ce blog n’en a-t-il que le nom et pas la fonction. Je ne vois pas en quoi mes propos seraient à modérer, à l’inverse de ceux qui m’attaquent sur ma vie privée, me prêtant des intentions que je n’ai pas. Maintenant, je vais répondre à tous les points que vous soulignez dans votre dernière réponse.
1) Je suis désolée, mais « la moutarde vous est bien montée au nez » à propos de mon livre. Vous le dites clairement dans vos billet et sur le site du Guide de la Voyance et sur sa page FB !
2) Je considère sincèrement que mon livre est « un tout petit livre » qui suscite bien des réactions disproportionnées dans la profession de « voyant », comme s’il avait touché un point très sensible qui fait mal.
3) Effectivement, on ne fait pas de la voyance son métier, si l’on y trouve pas quelques intérêts, de quelque ordre qu’ils soient, et on ne quitte pas un emploi assuré juste pour pratiquer pour la gloire ! Cela me parait d’une logique incontestable ! Que les avantages cités ne soient pas les vôtres, ok. Mais vous ne niez pas en trouver, ce que je trouve tout à fait normal.
4) La date de parution de mon livre n’a rien à voir avec une crise sociale débutée officiellement en 2008 ! Trouvez l’erreur ! Il n’y a ni opportunisme, ni instrumentalisation d’une situation catastrophique qui touche au monde et non à la seule France. Là encore vous prêtez à mon livre une importance et un impact disproportionnés, tout comme des intentions à mon égard complètement erronés ! Dans mon livre, j’évoque les effets de la crise sur les métiers des Arts Divinatoires, soulignant qu’elle divise au moins par deux, parfois par cinq, des revenus autrefois confortables à très confortables. La crise n’épargne aucun secteur d’activité et bon nombre de voyantes et voyants se retrouvent dans des situations précaires, avec des crédits sur le dos qu’ils ne peuvent plus assumer. Ca, c’est la triste réalité de la vie qui est commune à tous les domaines d’activité, malheureusement !
5) Mille pardons ! Oui, « égo » et non « égaux » lol ! Pas terrible pour quelqu’un qui écrit des livres, je vous l’accorde.
6) Votre joie d’avoir pratiqué une voyance pour une personne de Doubaï. Elle peut être légitime lorsqu’elle présentée sans « égo ». C’est cet égo qui transpire dans vos propos. Et ici, pour vus en défendre, vous vous ébahissez devant une technologie de communication qui ne date pas d’hier. Il y a des lustres que l’on peut communiquer avec l’étranger, il me semble !
7) Le fameux FB !!! Je tiens à m’excuser ici, car je me suis mal exprimée à ce sujet. En effet, à partir de votre billet relatant la publication de votre article sur mon livre, j’ai simplement cliqué sur le lien menant au site du Guide la Voyance. J’y ai lu un article encore plus acerbe à mon égard, que vous avez partagez sur le site FB du Guide et non le vôtre – erreur de ma part. Ensuite, bien entendu, je suis allée sur votre page et rien de plus. Je ne vous « espionne » pas, comme vous semblez en être convaincue ! Mais si vous pensez que suivre les critiques – qu’elles soient favorables ou pas – me concernant est un acte délictueux, alors nous nous n’avons vraiment pas les mêmes valeurs ! Sachez que j’ai une forte personnalité et que lorsque j’ai une chose à dire, je ne tourne pas autour du pot ! J’aurai pu m’exprimer sur votre page FB, mais trouvant cela malvenu, je me suis abstenue. Finalement votre réaction là aussi disproportionnée, paranoïaque, me fait le regretter.
8) J’ai bien connu cet émerveillement à prédire juste. Car ne vous en déplaise, j’ai fait des prédictions qui ont laissé bon nombre de mes consultants – pardonnez-moi l’expression – « sur le cul » ! Un simple exemple : – Une femme m’interroge entre autres, sur son jeune fils. Je lui dis : vous allez me prendre pour une folle, mais en pensant à lui, j’ai le nom de Jésus qui m’arrive ! Vous avez vu juste, me répond-elle complètement retournée, il se surnomme lui-même Jésus ! » – Et ce n’est pas l’unique chose de ce genre que je lui ai annoncé, sans compter des prédictions que je ne peux exposer ici. Imaginez mon étonnement, ma joie ensuite… Qu’avez-vous à répondre à cela ?!
9) Je ne suis pas fâchée. Je constate tout simplement une intolérance, une imperméabilité à des pensées qui ne rentrent pas dans les « moules » de la voyance. En bref, à la négation et au jugement sans fondement !
Vous estimez pour votre part, que j’ai cherché à « descendre » une profession, or qu’il s’agit de dénoncer des pratiques relevant de l’escroquerie, de la manipulation mentale sur des sujets fragilisés au moment où ils consultent ! Je ne suis pas le centre de toutes les attentions, à l’inverse de ce que vous dites et mon « petit livre » ne pénalise personne, la crise s’en charge bien sans moi !
10) Vous me demandez de rembourser les clients qui m’ont consultée. Le feriez-vous à ma place ? Je ne le crois pas. Je n’ai pas perçu de sommes mirobolantes. Je ne courrais pas après la fortune. Juste de quoi vivre décemment. Alors, à moins que mon estomac me restitue la nourriture achetée avec, qu’EDF etc… ne me rembourse, je vois pas comment je le pourrais ! Si j’en avais les moyens, j’y aurais certainement songé, mais ce n’est pas le cas. Quant à la vente de mon livre, n’allez pas vous imaginer qu’elle me rapporte des milles et des cents, même pas de quoi subvenir aux besoins de première nécessité. Cette situation est-elle juste pour moi ? Non Angélique ! Les galères par lesquelles je suis passée peuvent en témoigner. Mais ça, vous ne pouvez pas le savoir…. Le jugement, voilà ce que l’humain a de commun avec un autre humain ! Mais passons, sinon on va me taxée de pleurnicheuse….., de misérabilisme etc.
11) Je ne vous suis pas à couvert sur votre FB !!! Je fais pas partie de vos amis ! Et j’utilise ma véritable identité « Rose VICARI ». Encore une fois, vous vous trompez sur mon compte. Si je veux m’exprimer, je le fais à visage découvert, j’ai suffisamment de courage et d’élégance pour cela !
Alors cessez de croire que vous êtes de mes préoccupations. Je suis juste tombée un jour, par hasard, sur votre blog, votre article et ceux de vos visiteurs et j’ai simplement usé de mon droit de réponse sur des propos très loin de la réalité, parfois diffamatoires à mon égard. Rien de plus Angélique !
Maintenant, libre à vous de diffuser ou pas ma réponse à la vôtre. De confirmer un esprit étriqué ou pas ! Excellente journée 🙂

J'aime

14 11 2013
angeliquevoyance

Rose-Anne, je vous laisse publier ce commentaire sur mon blog, par correction pour votre droit de réponse. Je trouve qu’il montre bien votre personnalité. Pour ma part, je n’ai rien à prouver et préfère me tourner vers des actes positifs et utiles à tous.

J'aime

14 11 2013
Rose-Anne VICARI

Mille excuses pour les fautes ! lol ! Mais pas que… Car en rédigeant j’ai voulu reformuler certaines phrases et des mots sont soit en doubles, soit manquants ! Mais tant pis, j’assume 🙂

J'aime

19 08 2014
Alix

Rose-Anne, quand on a eu à faire à la vraie voyance, il ne s’agit plus de croyances, mais de faits. Des choses extraordinaires se déroulent loin de tout le panier de crabes des faux voyants audiotel et compagnie.
Je trouve injuste et ignorant de dire « la voyance n’existe pas car j’ai travaillé dans cet endroit ». Pour 90% de menteurs, il y a 10% de vrais voyants. Généraliser et avoir des certitudes est un frein à l’intelligence collective.
Vous avez certainement beaucoup de choses à assumer suite à votre livre, mais globalement, je suis désolée pour vous. Bonne continuation.

J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :