Nouvelle émission sur Radio Arts Mada, Eclats de Nuit animée par Angélique

25 05 2015

C’est avec un grand plaisir que je vous annonce ma première émission « Eclats de nuit » sur Radio Arts-Mada avec l’écrivaine Cécilia Dutter pour son livre « Conseils de séduction à l’usage des hommes de mauvaise volonté » paru aux Editions du Rocher. Ce sera vendredi 29 mai de 22h à minuit. Nous allons passer un très bon moment de radio avec Cécilia. Vous pourrez nous écouter sur http://arts-mada.fr et retrouver le podcast de l’émission sur mon site angelique.fr

Angélique anime

Angélique anime « Eclats de Nuit » le vendredi de 22h à minuit sur Radio Arts Mada

Publicités




Extrait du bêtisier de l’Horoscope présenté par Angélique pour la Rentrée 2014

8 09 2014

Et Voici  le bêtisier taquin présenté par  http://www.guidedelavoyance.com

Vous avez envie de me consulter, c’est possible sur rendez-vous de 9h à 20 au 01 43 97 46 68 et au 06 85 55 92 54, ainsi que sur http://www.angelique.fr





La suite de mes aventures angéliques …

10 10 2012

1) Ce matin, je me retrouve arrêtée sur le périphérique, coincée dans un énorme embouteillage, totalement imprévu. J’étais en ligne avec Patricia Lagrange. 5′ puis 10′ puis 25′ se passent, personne ne bouge. Soudain je me dis qu’il doit il y avoir un signe que je n’ai pas vu.

Anges Eglise du Sacré-Coeur de Gentilly

Anges Eglise du Sacré-Coeur de Gentilly
Auteur de la photo Joelle Sauval

Je regarde attentivement autour de la voiture et j’aperçois un grand bâtiment sur ma gauche et je me mets à rire à gorge déployée. C’est l’église du Sacré-Coeur de Gentilly avec 4 Anges immenses qui surplombent le périph. J’ai vu mon signe.

Je dis alors à Patricia, que je suis sûre que l’embouteillage va s’arrêter rapidement. Effectivement, moins d’une minute plus tard, les voitures redémarrent. Enorme !!!

Merci à Joelle Sauvage, auteur de cette photo

Eglise du Sacré-Coeur de Gentilly

2) Ensuite, une cliente vient me consulter de Valence pour recevoir la deuxième partie de L’initiation de La Reconnexion. Elle m’explique qu’elle a trouvé une paire de boucle d’oreilles, spécialement pour cette occasion. Cela fait même 15 jours qu’elle les a mis de côté avant de les mettre aujourd’hui. Elle me montre fièrement une paire d’Anges avec une couronne, qui scintille à ses oreilles. Chaque Ange la représente elle d’un côté et son ami de coeur, de l’autre. C’est un couple spirituel.

3) je la raccompagne en bas du cabinet pour lui montrer le chemin du retour. Et là, un bus est à l’arrêt avec un immense panneau pub sur lequel est marqué dessus « Tous les Espoirs sont Permis » !!!
j’attends la suite avec impatience.

Tous les espoirs sont permis

« Tous les Espoirs sont Permis » Une bien jolie synchronicité





Les Anges m’ont fait un clin d’oeil aujourd’hui

9 10 2012

Hallucinant ce qui vient de m’arriver cet après-midi !

Afin de préparer l’émission « Etincelles » avec Pierre Jovanovic sur Radio

777 la chute du Vatican et de Wall Street selon Saint jean par Pierre Jovanovic éditions Le Jardin des Livres.

Enghien, la semaine dernière, j’ai lu son ouvrage  » 777 la chute du Vatican et de Wall Street ».

Il y explique que le 29 septembre 2008, jour de la fête des Anges ( Saint Michel, Gabriel et Raphaël), le Dow Jones a affiché le spectaculaire – 777,7 sur son tableau de clôture.
Pierre Jovanovic explique la

symbolique approfondie de ce signe …Angélique, entre autres significations. (lire le livre)

Hier soir, j’ai invoqué les Anges, puisque je suis en train de lire « Enquête sur l’existence des Anges Gardiens » Je leur ai demandé un signe pour savoir si j’étais sur le bon chemin.

Cet Après-midi, j’étais dans ma voiture, arrêtée au feu rouge, à côté du jardin des plantes (lieu marquant pour moi à titre personnel). Soudain, la sonnerie de la jauge d’essence a retenti pour me signaler que je devais faire le plein. J’ai machinalement regardé le compteur et, incroyable, le chiffre 777,7 était affiché en clignotant.

Je me suis ruée sur mon smartphone pour immortaliser ce moment mythique mais le compteur s’est remis à zéro tout seul, alors que d’habitude, je dois appuyer sur le bouton. A croire que ce n’était que pour moi. Depuis que je conduis, je n’ai jamais vu ce chiffre inscrit au compteur.

J’ai alors eu une bouffée de gratitude pour les Anges et je leur ai joué spécialement pour eux, le morceau de piano « Nuvole Bianche » de Ludovico Einaudi, une fois arrivée à la maison. Le titre signifie « Nuage Blanc ».
Alors merci à celui qui m’a remis sur le chemin.





Le fou rire de la rentrée

1 09 2011

Voilà, c’est la rentrée. Tout le monde est de retour. Tout est redevenu comme d’habitude : les files d’attentes, les embouteillages, le train train qui reprend son cours. Rien de très réjouissant. Le soleil s’en mêle et il fait beau et chaud aujourd’hui. Je n’ai qu’un envie, c’est de me balader dehors.

Mes clients sont là, en avance (pour ceux qui veulent savoir) et en retard (pour ceux qui sont pris de cours par les embouteillages). Bref, un vrai bonheur. Je suis obligée de rester au cabinet, concentrée toute la journée à jongler avec mon emploi du temps. Pour moi aussi c’est une vraie rentrée.

Ma cliente arrive en retard et  reporte son rendez-vous après la suivante. Je m’étais réservé un temps de pause pour gérer mon administratif, mais tant pis. Elle arrive épuisée, énervée. Elle dirige une grosse société et s’était mise à travailler au café du coin en attendant sa consultation.

Elle me confie qu’elle n’arrive pas à changer la messagerie vocale de son iphone. Elle ne veut pas que son nom apparaisse pour raisons professionnelles. Obligeamment, je me propose de lui enregistrer une annonce neutre. Ma voix passe bien en radio.

Elle me tend son iphone. Je lui explique comment procéder pour enregistrer un nouveau message vocal et je me lance. Le début est très bien mais je bafouille au premier virage. Elle pouffe de rire, moi aussi. Puis elle et se retourne pour que je garde mon sérieux et que je recommence.

A nouveau, j’enregistre un gentil message d’accueil, tout à fait impersonnel et positif, façon aéroport. Je valide. Le logiciel mouline et je remets sur la page d’accueil de l’iphone. Puis je prends le mien et je l’appelle. A nouveau, son ancien message retentit avec son nom. Elle maugrée en me disant qu’elle ne comprend pas cet appareil.

Alors, d’un geste décidé, je me relance sur un nouvel enregistrement. Cette fois, mon ton est plus martial et sans appel. Je martèle les chiffres du numéro de ma cliente et j’enchaîne avec légèreté sur « nous vous rappellerons dès que nous aurons pris connaissance de votre appel » etc, etc …

Ensuite, je valide. Un message vert de confirmation apparaît. Je fais un nouveau test en appelant ma cliente. Et là, on écoute mon message, avec attention. La voix passe super bien, avec beaucoup d’assurance. J’enchaîne les chiffres avec fermeté. L’intonation est sans appel et qu’on n’y revienne pas deux fois.

Et là, on éclate de rire à presque se rouler par terre. Dans ma précipitation, j’ai tout simplement oubliée d’annoncer les deux derniers chiffres. Je n’en cite que huit au lieu de dix mais avec une assurance phénoménale. On est écroulé de rire. La tension lâche et on a chacune huit ans dans la cour de récré. Ah ma fois, que c’est bon de rire pour rien. On a bien mis encore un quart d’heure avant de rentrer dans le vif de la consultation, tellement on était bidonnée.

On s’imaginait déjà la tête de ses clients à l’écoute de cette annonce. Je lui ai proposé de refaire l’annonce mais elle a absolument tenu à la garder. Je lui ai dit que ce n’était pas forcément une bonne vitrine mais elle m’a assurée qu’elle allait la garder pendant un mois. De toute façon, ce ne serait pas pire pour son chiffre d’affaire.

Alors je lui ai dis que je ferai écouter mon annonce à des amis le soir-même et qu’elle ne décroche pas si elle voyait mon nom. J’imagine qu’elle a du glousser lorsqu’elle a entendu mon appel.

Ce soir, elle m’a envoyée un petit SMS : « Bonsoir, je vous confirme, j’ai déjà des retours sur le message. Rires ! Bien à vous. »

J’adore mon métier. Il n’est pas du tout conventionnel et parfois il y a de l’animation, surtout quand je déborde sur les côtés.








%d blogueurs aiment cette page :